Films de contrôle et de protection solaire

Réduction du gain de chaleur solaire - Amélioration du confort thermique





Parties intégrantes de l’architecture moderne, les parois vitrées sont très appréciées pour l’apport de lumière et le panorama offert
mais elles souffrent d’un défaut majeur : l’apport excessif de chaleur solaire en été.



Maîtrise des apports excessifs de chaleur solaire pour éviter les surchauffes

L’application d’un film de contrôle et de protection solaire sur les parois vitrées permet de maîtriser le gain excessif de chaleur solaire en été pour un meilleur contrôle des températures ambiantes et une réduction des frais de climatisation.

Le film solaire appliqué sur le verre arrête la chaleur avant que celle-ci n’entre dans la pièce sans "effet radiateur" par rayonnement de la chaleur au sein du bâtiment. Conçus pour atteindre les meilleures performances en termes de rejet de l’énergie solaire totale, les films solaires pour vitrages conservent un maximum de luminosité en préservant le panorama.
Les films de contrôle et protection solaire agissent en priorité sur les rayonnements infrarouges (principaux responsables de la chaleur). Cette sélectivité du spectre électromagnétique améliore considérable les performances du verre. Ainsi un film de contrôle et de protection solaire permet la maîtrise du gain excessif de chaleur solaire afin de réduire l’utilisation des systèmes de climatisations pour des économies d’énergie substantielles.

Avec des performances bien supérieures aux autres systèmes de protection solaire,
l’application d’un film de contrôle et de protection solaire est le choix le plus économique
pour maîtriser les apports excessifs de chaleur solaire des parois vitrées.

La maîtrise des excès de chaleur solaire par les parois vitrées pour une réduction des coûts de climatisation
La maîtrise de la chaleur solaire pour des économies sur les coûts de climatisation
Comparaison entre un vitrage équipé d'un film de protection et de contrôle solaire et un vitrage nu
Photographie comparative d'un vitrage seul et d'un vitrage équipé d'un film de contrôle et protection solaire.
Transmission élevée de la lumière, conservation du panorama, réduction de l'éblouissement, réduction significative de l'apport excessif de chaleur solaire en été






Diminution du facteur g solaire

Définition : Cumul de l’énergie solaire transmise à travers le vitrage équipé de film, avec l’énergie solaire absorbée puis réémise vers l’intérieur du bâtiment. Plus la valeur est basse, plus la chaleur est retenue.

Les films de contrôle et de protection solaire sont conçus pour réduire efficacement le gain excessif d’énergie solaire par les parois vitrées tout en conservant une visibilité vers l’extérieur et un maximum d’apport de lumière.
Ces systèmes de protection solaire agissent au niveau du vitrage donc avant l’entrée de la chaleur dans la pièce. Les autres systèmes d’occultation en pose intérieure tel que les stores en lames ou stores vénitiens donne l’illusion de stopper la chaleur à T 0min mais à partir de T +30min ils rayonnement la chaleur qu’ils accumulent vers l’intérieur de la pièce provoquant un réchauffement au sein du bâtiment.

Appliqués sur un vitrage et par leur conception, les films de contrôle et de protection solaire n’engendrent pas d’effet radiateur afin de maîtriser la température ambiante et d’éviter les surchauffes.

Comparaison des valeurs g solaire sur trois types de films solaires, capacité de rejet de l'énergie solaire totale
Comparaison des valeurs g solaire sur trois types de films de contrôle et de protection solaire pour vitrages (neutre fumé, neutre clair et réfléchissant) par rapport à un verre clair 4mm. Ce graphique montre qu’un film de contrôle solaire clair (TLV 70) non réfléchissant peut être aussi performant qu’un film solaire avec une transmission de la lumière deux fois inférieure. Ainsi il est possible d’être protégé d’un gain excessif de chaleur solaire tout en conservant un maximum de luminosité.

Réduction de l’éblouissement

Définition : Quantité de lumière transmissive par le système vitrage/film par rapport au seuil de tolérance de l’œil humain. Exprimé en pourcentage, plus la valeur est élevée et plus la réduction de l’éblouissement est importante.

L’excès de luminosité dans les bureaux ou chez soi est l’un des principaux facteurs de la fatigue visuelle. L’éblouissement durant plusieurs heures engendre un épuisement propice à faute d’inattention et les efforts des yeux pour diminuer la gêne provoque des maux de têtes conséquents en fin de journée.
Qu’ils soient métallisés ou non, les films de contrôle et de protection solaire sont conçus pour polariser la lumière. Ce phénomène diminue l’éblouissement et améliore la netteté d’un paysage, par exemple, vue par transparence à travers le film pour vitrages. Dans les cas où la luminosité est beaucoup trop importante, un film avec un pourcentage de transmission de la lumière visible adapté au contexte est sélectionné pour résoudre le problème.

Une luminosité maîtrisée offre un meilleur cadre de vie et réduit la fatigue visuelle.


Réduction de l’échauffement

Définition : Rapport entre la quantité d’énergie solaire absorbé par un objet derrière un vitrage équipé d’un film et le même objet derrière un vitrage sans film. Plus la valeur est élevée et meilleur est le pourcentage de réduction de l’éblouissement.

Une paroi vitrée éclairée par le soleil laisse passer une très grande quantité d’énergie. Cette énergie solaire réchauffe l’air ambiant d’une pièce mais aussi provoque une montée en température très importante des objets surtout lorsque atteint directement par les rayons du soleil. La chaleur est un élément néfaste au bon fonctionnement des appareils électriques ou des machines contenant des composants électroniques.
L’utilisation des films de contrôle et de protection solaire est un moyen très efficace pour la protection des machines contre la chaleur solaire. Les films pour vitrages protègent d’une montée en température par action directe du soleil mais évite aussi une augmentation importante de la température ambiante.

Une diminution de la chaleur ne signifie pas forcément une diminution de la luminosité. Comme le montre le graphique ci-dessous des films professionnels clairs pour vitrages sont tout à fait aptes à réduire efficacement l’échauffement.

Comparaison des performances de réduction de l'échauffement pour trois types de films solaires, diminution de la température ambiante pour un confort thermique
Exemple de réduction de l’échauffement avec trois types de films de contrôle et protection solaires par rapport à un verre clair 4mm. L’augmentation en température des objets peut être contrôlée par action sur les infrarouges. Ainsi des films de contrôles solaires clairs sont à même de réduire efficacement l’échauffement pour un meilleur contrôle de la température ambiante ou la protection des machines sensibles à la chaleur.

Rejet des ultraviolets (UV)

Partie intégrante du spectre électromagnétique, les ultraviolets sont des rayonnements à haute énergie qui à forte dose dégradent les molécules organiques et certains composés synthétiques.

Au quotidien nous sommes exposés aux UV-A et UV-B par temps couvert ou dégagé. Ces rayonnements participent majoritairement à la décoloration des objets, au vieillissement des cuirs, au fanage des tissus ou autres tapisseries. Bien que majoritaires, les ultraviolets sont aidés par la chaleur et la lumière dans le vieillissement prématuré des objets.




Avec une réduction de plus de 99% des UV, des propriétés de rejet de la chaleur solaire et une filtration de la lumière ; les films de contrôle et de protection solaire mais également les films d’isolation thermique 4 saisons sont parfaitement indiqués pour réduire les risques de décoloration ou vieillissement prématuré des objets.

Acteurs liés à la décoloration des objets, tissus ou cuirs
Répartition des principaux acteurs de la décoloration des objets.

Films spécifiquement anti-UV

Muni uniquement d’un revêtement anti-ultraviolet, ce type de films pour vitrages filtre plus de 99,99% des rayonnements UV. Clair et non réfléchissant, ces films deviendront pratiquement invisibles une fois appliqués sur un vitrage.
L’utilisation de ce type de films anti-UV est recommandée pour les personnes sujettes aux troubles cutanées liés aux rayonnements ultraviolets. Dans le cadre professionnel, les bureaux, les centres commerciaux, les établissements de l’éducation nationale, les administrations, les habitats privés ou tout simple dans un véhicule, ces films anti-UV permettent d’aider de nombreuses personnes dans leur vie quotidienne.






Cas particulier : Rénovation du verre Antelio par l’application d’un film pour vitrages

Le verre Antelio est un double vitrage avec des propriétés de rejet de l’énergie solaire totale. Malheureusement, exposé aux intempéries, la métallisation se dégrade avec les années et une oxydation des matériaux s’opère. Le vitrage Antelio devient alors terne et des traces noires sur la face extérieure du vitrage apparaissent. Les performances de rejet de l’énergie solaire décroissent et l’esthétique du bâtiment se détériore.

Le remplacement des vitrages Antelio peut être envisagé mais le coût atteindrait un niveau beaucoup trop important surtout pour des parties fixes. De plus les travaux perturberaient les activités de l’entreprise ou bien des résidents du bâtiment durant plusieurs semaines.


Une possibilité envisageable pour une rénovation du verre Antelio consiste en l’application de film de contrôle et de protection solaire pour vitrages. Ainsi le vitrage Antelio muni d’un film atteindra des performances solaires pouvant être supérieure à son état d’origine mais il retrouvera aussi un aspect plus esthétique.

Vieillissement de la métallisation et ternissement du verre
Illustration du vieillissement du verre Antelio. Le verre terni et une oxydation du revêtement se développe.

L’application d’un film de contrôle et de protection solaire offre des coûts d’installations bien inférieures au remplacement des vitrages et l’impact sur les activités au sein d’un bâtiment seront très faible.

Vitrage Antelio avant l'application du film pour vitrages
Verre Antelio terni et oxydé par les intempéries. Il ne joue plus son rôle de protection contre la chaleur solaire et donne au bâtiment un aspect délabré.
(Vue du ciel par réflexion)
Vitrage Antelio rénové au moyen d'un film solaire pour vitrages
Verre Antelio muni du film de contrôle et de protection solaire. Grâce au film pour vitrages le verre retrouve ses propriétés "anti-chaleur" et redonne un joli aspect au bâtiment.
(Vue d'un bâtiment par refléxion)