Films d'isolation thermique 4 saisons pour vitrages

Réduction des coûts énergétiques - Augmentation des économies d'énergies





Avec l’augmentation des coûts énergétiques, la réduction des frais de chauffage et de climatisation devient un enjeu majeur
pour de nombreux foyers mais également pour les bureaux du secteur tertiaire.



Choix économique pour des économies d’énergie

L’utilisation d’un film pour vitrages avec revêtement basse émissivité ou Low-E permet en fonction des saisons de limiter l’apport ou la déperdition de chaleur par le verre des menuiseries.

Dans le cadre de la rénovation, le remplacement des menuiseries n’est pas forcément nécessaire. En effet, dans l’hypothèse où les fenêtres sont en bon état sans problème d’étanchéité, l’application d’un film d’isolation thermique quatre saisons peut être indiqué pour un simple vitrage mais aussi un double vitrages.
Grâce aux propriétés basse émissivité de ce type de film pour vitrages, la déperdition de chaleur est en partie stoppée par ré-émission des infrarouges produits par les systèmes de chauffage vers l’intérieur de la pièce, phénomène qui n’est pas possible avec un verre seul. De plus en améliorant de près de 42% la valeur U d’un simple vitrage, un film basse émissivité de nouvelle génération mimera le pouvoir isolant de la lame d’air d’un double vitrage.

Avec des coûts d’installation bien inférieurs au remplacement des menuiseries,
l’application d’un film d’isolation thermique 4 saisons est le choix le plus économique
pour transformer un simple vitrage en vitrage à isolation thermique renforcée.

Illustration des déperditions de chaleur à travers le verre des vitrages
Représentation des déperditions de chaleur par le verre par vision thermique
Comparaison entre un vitrage nu et un vitrage équipé d'un film d'isolation thermique 4 saisons
Photographie comparative d'un vitrage seul et d'un vitrage équipé d'un film d'isolation thermique 4 saisons.
Conservation de la lumière, réduction de l'éblouissement, suppression de la sensation "effet vitre froide", film de contrôle et protection solaire






Propriétés basse émissivité

Définition : Mesure la capacité d’une surface à absorber ou à réfléchir les rayons infrarouges lointains. Plus l’émissivité est faible, meilleure est la valeur d’isolation du vitrage.

Les films d’isolation thermique 4 saisons subissent une métallisation avec des composés connus pour leurs propriétés basse émissivité. Les plus performants sont l’argent et l’or. Avec ces composés les films basse émissivité de nouvelles générations permettent d’atteindre une émissivité de 0,04. Un film d’isolation thermique 4 saisons avec revêtement basse émissivité réémettra par réflexion les rayonnements infrarouges produits par les systèmes de chauffage vers l’intérieur du bâtiment. Ainsi plus cette valeur absolue est proche de zéro et meilleures seront les performances d’isolation vis-à-vis des déperditions de chaleur.

Graphique comparant les propriétés basse émissivité de différents types de films pour vitrages par rapport un verre clair 4 mm
Graphique comparatif des propriétés basse émissivité entre les films d'isolation thermique 4 saisons d'ancienne et nouvelle génération, les films de contrôle et protection solaire par rapport au verre clair 4mm

Diminution de la valeur U

Définition : Mesure de transfert thermique pour une superficie de 1m2 avec une différence de température de 1°C (unité en W/m2.°C). Plus la valeur U est faible, meilleure est la valeur d’isolation du couple verre film.

Ce type de film basse émissivité augmente le pouvoir isolant de votre vitrage en abaissant leur valeur U, c'est à dire qu'il diminue les échanges thermiques de masses d'air entre l'extérieur et l'intérieur d'un bâtiment. Ainsi il est possible d’améliorer la valeur U de votre vitrage pour une isolation thermique renforcée :

  • amélioration jusqu’à 42% de la valeur U d’un simple vitrage (4mm) pour l’amener à une valeur proche d’un double vitrage (4/16/4).
  • amélioration jusqu’à 25% de la valeur U d’un double vitrage (4/16/4) avec des valeurs proches d’un triple vitrage.
Comparaison des valeurs U de plusieurs types de films pour vitrages par rapport à un simple et double vitrages
Graphique comparatif des valeurs U entre les films d'isolation thermique 4 saisons d'ancienne et nouvelle génération, les films de contrôle et protection solaire par rapport à un double vitrage 4/16/4

Diminution du facteur g solaire

Définition : Cumul de l’énergie solaire transmise à travers le vitrage équipé de film, avec l’énergie solaire absorbée puis réémise vers l’intérieur du bâtiment. Plus la valeur est basse, plus la chaleur est retenue.

Les films d’isolation thermique 4 saisons restent avant tout des films de contrôle et de protection solaire. De type réfléchissant ou neutre, ces films pour vitrages permettront de réduire efficacement le gain en énergie solaire totale afin de diminuer l’apport excessif de chaleur solaire en été et par conséquence diminuer l'utilisation de la climatisation.


Économies d’énergie réalisables

En conservant la chaleur des systèmes de chauffage au sein des habitations en hiver et en contrôlant l’apport excessif de chaleur solaire l’été, les films pour vitrages d’isolation thermique 4 saisons permettent de réaliser des économies d’énergie substantielles et de réduire les factures énergétiques des résidents d’un bâtiment.

Issue de décennie de recherche et de développement technologique, ces films pour vitrages sont les meilleurs alliés pour gagner en confort thermique et réduire les coûts énergétiques tout au long de l’année.

Illustration des propriétés de protection solaire des films d'isolation thermique 4 saisons
Représentation de l'effet de contrôle solaire d'un film d'isolation thermique 4 saisons en été. Rejet de la chaleur solaire et de rayonnement vers l'extérieur du bâtiment.
Illustration des propriétés basse émissivité par ré-émission de la chaleur des systèmes de chauffage vers l'intérieur de la pièce
Représentation du pouvoir basse émissivité d'un film d'isolation thermique 4 saisons en hiver. Ré-émission de la chaleur des systèmes de chauffage vers l'intérieur de la pièce.

De plus avec des frais d’installations inférieurs au remplacement des menuiseries, pourquoi s’en priver ?


Rejet des ultraviolets (UV)

Les films pour vitrages bénéficient de revêtement anti-UV permettant la filtration de plus de 99% des UV-A et UV-B. Les rayonnements ultraviolets sont les principaux responsables de la décoloration des objets (meubles, tapisseries, cuirs …). Aussi avec leur revêtement filtrant les ultraviolets, les films pour vitrages basse émissivité sont aussi conçus de sorte à préserver le plus longtemps possible l’intérieur des habitations du fanage.


Réduction de l’éblouissement

Par un effet de polarisation de la lumière les films d’isolation thermique quatre saisons pour vitrages réduisent l’éblouissement dû à la lumière solaire directe ou par réverbération de la lumière sur les façades de bâtiments. Ainsi la lecture des écrans (ordinateur, télévision, tablette …) devient plus facile.

Une réduction de l’éblouissement apporte une lumière ambiante plus douce ce qui diminue fortement la fatigue visuelle et les maux de tête en fin de journée.